0%

back Retour à la liste

Alimétiers

Quiz

Un test en 15 questions pour voir quel métier me correspond

Vous ne savez pas vers quel métier vous orienter ? Faites le test Alimétiers ». Voilà ce qu’on peut lire en page d’accueil du site alimetiers.com, destiné à guider les jeunes vers les formations et les métiers du secteur alimentaire, de l’agriculture et de la pêche. Pendant des années, ce test en 15 questions n’existait qu’en version physique : un gros classeur et une douchette à codes-barres (comme au supermarché !) mis à disposition sur les salons et dont les résultats étaient lus et commentés par un animateur spécialisé. Ocapiat, qui est un client de longue date de l’Agence 148, nous demande de créer une version numérique de ce quiz pensé par l’association Au goût du jour, qui anime justement le stand Alimétiers sur les salons. L’objectif est d’apporter un peu de fun à la recherche d’orientation tout en apportant des réponses utiles et pertinentes, et de s’adapter au mode de consommation des jeunes. Et bien nous en a pris, quelques mois avant l’annulation de tous les salons pour cause de pandémie mondiale.

alimetiers-quiz Screens alimetiers-quiz Screens

Dans les centres d’orientation, il y a un conseiller qui prend le temps de vous écouter et de vous guider : le défi de ce quiz digital est de reproduire le même accompagnement, la même logique de conseil.
Pauline, cheffe de projet à l’Agence 148


Un quiz mobile first


Qui dit s’adapter au mode de consommation des millenials dit penser à l’utilisation sur smartphone. Tanguy, notre directeur de projet, propose donc au client de commencer par les maquettes sur mobile. Et de les décliner dans un deuxième temps pour la version desktop. Sur mobile, le design est pensé en scroll et en swipe. Pour la version ordinateur, les pages de questions sont redimensionnées. Dans les deux cas, les visuels et les couleurs cherchent à apporter un moment de plaisir et non un pensum obligatoire.




1 1
2 2
alimetiers-quiz Screens alimetiers-quiz Screens

Un accompagnement comme en présentiel

Une réflexion poussée sur l’algorithme

Un accompagnement comme en présentiel

Un des enjeux principaux de la réussite de ce quiz est de réussir à reproduire le même accompagnement que s’il était réalisé en présentiel. Ne pas perdre la dimension humaine ni la dimension de conseil. Cela passe par un travail de réécriture des questions pour les rendre compréhensibles sans accompagnement. Car il n’y a personne pour les expliquer. Une jauge de progression permet de maintenir l’attention. Et, après réflexion, on choisit de l'obliger à répondre à toutes les questions. Pour garantir un résultat pertinent, une nouvelle question ne s’affiche que lorsqu’on a répondu à la précédente.

Le quiz s’achève par une description du profil et de la personnalité du joueur, en accordant une importance particulière à l’idée de reproduire un discours. Ce profil est traduit en points dans les différentes catégories. Il lui permet d’identifier ses points forts et ses faiblesses, ainsi que son “match” avec différents métiers. Hélène, notre directrice artistique, imagine un personnage qui accompagne le joueur tout au long du quizz.. Non genré, il permet à chacun et chacune de s’identifier et de se projeter dans tel ou tel métier.

On crée un quiz ludique et illustré, qui prend l’utilisateur par la main et lui donne envie d’aller jusqu’au bout. Cela passe par une interface efficace, simple et fonctionnelle.
Hélène, Directrice Artistique à l’Agence 148

Une réflexion poussée sur l’algorithme

Techniquement, il y a une contrainte. Il faut que, quelles que soient les réponses de l’utilisateur, le quiz lui propose toujours trois résultats. C’est ce que ferait un conseiller d’orientation : réfléchir aux métiers qui peuvent l’intéresser, même si aucun ne colle pile à son profil. Cette réflexion sur la logique du quiz et la création de l’algorithme, c’est le travail de Samuel, notre lead développeur. Tout commence par un atelier avec le client et l’association Au Goût du jour, pour mieux cerner la manière dont il faut utiliser ce test. Deux problématiques apparaissent. Premièrement, si un profil est très qualifié, même s’il dit aimer les activités manuelles, il faut aussi lui proposer des métiers adaptés à son niveau de qualification. Deuxièmement, les résultats doivent suggérer des métiers auxquels le joueur n’aurait pas forcément pensé, lui ouvrir de nouveaux horizons.

L’idée de Samuel est de créer un algorithme qui calcule le nombre de points manquants pour atteindre un métier, plutôt que de s’arrêter au nombre de points obtenus. Cela permet de proposer le métier le plus qualifié le plus proche de son profil. Ensuite, on réalise en interne de nombreux tests pour identifier tous les cas particuliers : un nombre très faible de points par exemple ou au contraire le nombre maximal. Et Samuel adapte son algorithme. Résultat : la page du quiz est la plus visitée du site Alimétiers !

On prend vraiment le temps de comprendre ce que le client veut obtenir avec ce test. À partir de là, je peux créer un algorithme, faire de la conception technique.
Samuel, lead développeur à l’Agence 148

Photos droits réservés Opcalim

Voir plus de projets

Voir tous les projets back
Voir tous les projets back

Un projet ? On s'en parle ?

En vrai c'est encore mieux

Contactez-nous